Unité de Valorisation Énergétique

L’Unité de Valorisation Energétique (UVE) permet de produire de l’électricité et de la chaleur à partir des déchets qui ne peuvent être recyclés, tels que les ordures ménagères résiduelles et les refus de tri.

Une production d’énergie maitrisée 

La valorisation énergétique est la dernière étape du traitement d’un déchet non recyclable. Ici, tout un processus est mis en place pour produire de l’énergie et de la chaleur avec un impact environnemental moindre.  

  1. Les déchets sont déchargés dans une grande fosse d’une capacité de 5 000 m3. Chaque jour, cette fosse accueille les ordures ménagères de 40 camions de 10 tonnes, ainsi que des encombrants et refus de tri. 
  2. Ces déchets sont ensuite déposés dans des trémies de chargement des fours à l’aide de grapins, dirigés par des opérateurs. Les ordures ménagères sont ensuite incinérées en continu dans deux fours, à une température supérieure à 850 °C. 
  3. La chaleur qui se dégage des fours, reliés à une chaudière, permet la production de vapeur. Cette dernière actionne une turbine reliée à un alternateur qui convertit l’énergie produite en électricité. 
  4. Le reste de vapeur est dirigé vers des échangeurs thermiques qui permettent, avec la chaleur des fumées, de produire de l’eau chaude. 
  5. Depuis la salle de contrôle-commande, des agents vérifient le bon déroulement du processus : respect des normes environnementales, surveillance de la température pour éviter de potentiels incendies, etc. 

La valorisation énergétique est la dernière étape du traitement d’un déchet non recyclable. Ici, tout un processus est mis en place pour produire de l’énergie et de la chaleur avec un impact environnemental moindre.  

  1. Les déchets sont déchargés dans une fosse d’une capacité de 5 000 m3. Chaque jour, cette fosse accueille les ordures ménagères de 40 camions de 10 tonnes, ainsi que des encombrants incinérables et refus de tri. 
  2. Ces déchets sont ensuite déposés dans les trémies de chargement des fours à l’aide de grappins, dirigés par des opérateurs. Les ordures ménagères sont ensuite incinérées en continu dans deux fours, à une température supérieure à 850 °C. 
  3. La chaleur qui se dégage des fours, reliés à une chaudière, permet la production de vapeur. Cette dernière actionne une turbine reliée à un alternateur qui convertit l’énergie produite en électricité. 
  4. Le reste de vapeur est dirigé vers des échangeurs thermiques qui permettent, avec la chaleur des fumées, de produire de l’eau chaude. 
  5. Depuis la salle de contrôle-commande, des agents vérifient le bon déroulement du processus : respect des normes environnementales de rejet atmosphérique, surveillance de la température pour éviter de potentiels incendies, etc. 

Un acteur du réseau local 

L’UVE produit chaque année 70 000 mégawatts heure, soit la consommation en électricité de 8 000 foyers (hors chauffage). 18 % de l’électricité produite couvrent les besoins du site de Vaux-le-Pénil, les 84 % restants sont revendus à ERDF.  

La chaleur produite sert en partie au chauffage des bureaux de l’usine et le reste est valorisé sur le réseau de chauffage urbain de la ville de Melun. 

Tous ces équipements permettent une valorisation énergétique globale de 92 500 MWh/an (chaleur et électricité) et une économie de pétrole de 35 000 tonnes par an environ, plaçant l’UVE parmi les plus performantes de France. 

Cette performance permet au SMITOM-LOMBRIC de bénéficier du taux le plus bas pour la Taxe Générale sur les Activités Polluantes.

Grâce à l’UVE, le SMITOM-LOMBRIC propose également aux habitants du territoire munis d’une carte compatible avec les bornes Indelec de venir recharger leur voiture électrique sur son parking, durant les horaires d’ouverture de ses bureaux (du lundi au vendredi de 9h à 17h). 

Respect de l’environnement 

Les fumées sont nettoyées à l’aide de charbon actif puis filtrées à plusieurs reprises, avant leur évacuation sous forme de vapeur d’eau par deux grandes cheminées. Elles sont contrôlées en continu.

L’air est contrôlé dans un périmètre de 8 km autour de l’UVE à l’aide de jauges Owen. Les dépôts qui y sont recueillis sont analysés tous les 6 mois. Jusqu’à présent, les résultats sont toujours conformes à ce que l’on peut attendre dans un milieu rural. En conclusion, l’UVE n’est pas une source prédominante de pollution atmosphérique. 

130 000 tonnes d’ordures ménagères sont valorisées par an sous forme électrique et thermique.

Plus d'informations

Un doute, une question ?
Les services du SMITOM-LOMBRIC
restent mobilisés pour vous répondre au

Appel gratuit du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h à 17h

Contenus en lien
Centre de tri des emballages
Centre de tri des emballages
Quais de transfert
Quais de transfert
Visites des installations
Visites des installations
Plus d'informations

Un doute, une question ?
Les services du SMITOM-LOMBRIC
restent mobilisés pour vous répondre au

Appel gratuit du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h à 17h