Collecte et Traitement des déchets ménagers
  • Taille du texte: Diminuer -6%
  • Taille du texte: Augmenter +6%

Current Size: 100%

Unité de Valorisation Énergétique

Les ordures ménagères non recyclables ou issues des refus de tri subissent un traitement thermique destiné à produire de l’électricité et de la chaleur, grâce à l’Unité de Valorisation Énergétique du CIVIS 77 certifié ISO 14 001.

Présentation

L’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) de Vaux-le-Pénil valorise près de 140 000 tonnes d’ordures ménagères par an sous forme électrique et thermique.

Fonctionnement de l'UVE

Les déchets sont incinérés en continu dans deux fours à une température supérieure à 850°C. La chaleur qui résulte de cette combustion est utilisée pour fournir de la vapeur (52 tonnes par heure à une pression de 42 bars) par le biais de la chaudière.

Valorisation électrique : La vapeur entraîne une turbine et un alternateur. Production annuelle : 80 000 MWh électriques dont 15 000 autoconsommés pour couvrir les besoins du site et 65 000 revendus à EDF (équivalant à la consommation, hors chauffage, de 20 000 habitants).

Valorisation thermique : L’installation d’un échangeur permet l’alimentation du réseau de chaleur de Melun. Production annuelle : 18 000 MWh (équivalant à la consommation en chauffage et en eau chaude sanitaire de 3000 habitants).

La cogénération permet au SMITOM-LOMBRIC de bénéficier d’une économie sur la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes)

Le traitement des fumées

Dans un souci de respect de l’environnement et des normes en vigueur, les fumées émises sont traitées puis contrôlées en continu grâce au système de mesure et d’analyse en continu Coper-Diox.

Depuis la mise en place de ce système, les relevés effectués mettent en avant des émissions de dioxines et furanes atteignant des niveaux 20 à 50 fois inférieures aux valeurs réglementaires.

 

Un dispositif sous contrôle permanent

Toutes les informations concernant le fonctionnement de l’unité sont à la disposition de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement, les données règlementaires étant communiquées à chaque fin de mois et en cas d’anomalie constatée. Chaque ligne de traitement de fumées est équipée d’appareils de mesure des rejets, afin de veiller au respect des normes règlementaires. Un troisième analyseur redondant permet de pallier tout dysfonctionnement sur les préleveurs existants et assure ainsi le suivi permanent.

Le saviez-vous ?

A la sortie des fours, les ferrailles et les mâchefers, après refroidissement sont évacués, vers une plateforme de maturation avant d’être utilisés en technique routière, ils représentent 25 à 30% des tonnages entrants. Les 4% de résidus appelés REFIOM (Résidus d’épuration de fumée d’incinération d’ordures ménagères), sont envoyés dans des centres spécialisés. Ces résidus sont stabilisés avec du ciment pour former des blocs qui sont stockés dans des alvéoles étanches et contrôlées (en centre de de stockage des déchets ultimes de classe 1).

Pour visiter l’UVE, consultez la page concernant les animations et les visites de site.