Danger : protoxyde d’azote

Ces bouteilles présentent un danger pour les travailleurs du centre de tri.

Le protoxyde d’azote, également appelé « gaz hilarant », est souvent consommé à des fins récréatives, mais il peut avoir de graves conséquences sur la santé (vertiges, pertes de conscience, dommages neurologiques).

Un danger pour nos agents et équipements

Le problème ne s’arrête pas là. Les bouteilles utilisées pour inhaler ce gaz sont souvent jetées dans les poubelles jaunes et peuvent mettre en danger les travailleurs du centre de tri : elles peuvent causer des incendies sur les chaînes de tri (en cas de chaleur ou de frottement).

Les bouteilles ne doivent en aucun cas être jetées dans les ordures ménagères car une fois dans le four d’incinération, elles causent des explosions qui endommagent l’équipement.

Les bouteilles de protoxyde d’azote peuvent être apportées en déchèterie, bien qu’il soit préférable de ne pas en consommer.

Photo prise au centre de tri de Vaux-le-Pénil