Collecte et Traitement des déchets ménagers

Retour à la liste des actualités

  • Taille du texte: Diminuer -6%
  • Taille du texte: Augmenter +6%

Taille courante: 100%

Fin des travaux de l'UVE

Fin des travaux de l'UVE - SMITOM-LOMBRIC
Amélioration des performances environnementales et augmentation des performances énergétiques.

Les travaux d’optimisation environnementale et énergétique de l’UVE qui ont démarré en mars 2019 vont s’achever fin mars 2020.

Performances environnementales

Objectif : améliorer l'impact environnemental de l'UVE et anticiper les futures normes européennes

Le nouveau système de traitement des fumées est déjà pleinement opérationnel et permet de diviser par 4 les rejets d’oxyde d’azote (NOx) et de passer d’une valeur de 200 milligrammes/Normo mètre cube* (mg/Nm³) rejetés à 50 mg/Nm³, soit en dessous des nouvelles normes Européennes (seuil à 80 mg/Nm³ pour une UVE telle que celle de Vaux-le-Pénil).

Performances énergétiques

Objectif : augmenter la valorisation énergétique thermique et électrique de l'UVE

La mise en place de 3 nouveaux échangeurs de chaleur (5,5 MW, 1,7 MW et 0,3 MW) alimentés en vapeur Haute Pression et en eau surchauffée, va permettre d’augmenter la quantité d’énergie livrée au réseau de chauffage urbain de la ville de Melun.

Dans ce dispositif, un système de récupération de la chaleur des fumées alimente les 2 échangeurs de 1,7 et 0,3 MW. L’ensemble permet de passer d’une valorisation énergétique globale de 82 000 MWh/an à 92 500 MWh/an (chaleur + électricité) dès cette année.

Pour le chauffage urbain de la ville de Melun, la puissance disponible va passer de 5 MW actuellement à 13 MW après travaux. À partir de fin mars 2020, l’installation va fournir 28 000 MWh/an et jusqu’à 40 000 MWh voir au-delà selon les besoins du réseau de chaleur.

L’énergie renouvelable produite à partir de la combustion de déchets ménagers permet au réseau de chauffage urbain de la ville de Melun d’augmenter sa part d’énergie renouvelable et donc de bénéficier d’une TVA bonifiée pour ses usagers.

Coût global de ces investissements

13,23 M € HT (financé par le SMITOM-LOMBRIC avec la participation de l'ADEME : 505 111 € HT)

 

Avant travaux Après travaux